Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manche GN CARLA Val de Seine

Publié le

Le 28 et 29 septembre avaient lieu deux dates pour la qualification du championnat de France, près de Ris Orangis sur la Seine.

Partis le vendredi avec Fredo et Samuel motivés pour nous suivre jusqu’à Paris et découvrir comme nous ce fleuve.

Samedi matin, on ouvre les yeux et direct on va voir l'eau. Car arrivés tard la veille on a rien pu voir. L' eau y est magnifique avec une visu de 2m, des herbiers et autres structures. On rêve de voir la même chose chez nous.

Mise à l'eau pas facile avec une cale toute neuve mais très mal faite.

10h départ de la manche, pas avertis on a encore la tête dans les montages quand tout le monde part alors que nous, on a pas encore démarrer le moteur. Ça commence bien!

Du coup on change de stratégie et on s'arrête très vite pour pêcher tout de suite et prendre la température du spot.

Très vite, John pique un broc au LS sur une sortie d'eau. C'est maillé et ça c'est très bien, on sera pas capot.

Après, ça sera très dur avec beaucoup de perches mais non maillées, et juste une qui nous permettra de faire une 6 ème place ce samedi.

Dimanche, départ à 8h et cette fois on est prêts et on se tient à notre plan. Bout de parcours et on remonte sur la journée.

Début de manche très dur, quelques petites perches et encore juste une de maillée. 2 touches de broc sous les arbres mais du petit. On change de bordure et on pêche les péniches ce qui ne nous rapporte que de la petite perche jusqu’à une belle tape sur mon montage vertical. Je viens de piquer un beau poisson qui se bat bien. Le poisson monte en surface et c'est un joli sandre qui est rapidement mis a l'épuisette. Gros ouf de soulagement car ce poisson va nous faire monter au classement. Après la mesure (sandre de 63 cm et perche de 25.2) on nous annonce qu'il se fait du broc, alors on passe en mode broc sur une bordure herbeuse. 10 minutes plus tard mon shad à palette est stoppé net. Ferrage! et c'est un gros broc de minimum 85 qui est pendu au bout de mon 30/°°. La Megabass fait le travail et absorbe les coup de tête et permet au fil de résister. Le poisson s'approche du bateau après s'être tanqué deux fois mais ressorti. Il passe sous le bateau, repart encore une fois avant de revenir. Je dis à John que ça devrait être bon pour l'épuisette mais le poisson tente un dernier rush qui sera fatal et le poisson se décroche! Un gros merde cette fois-ci car c'était vraiment un beau poisson. Dégoutés, on continue, et John repique un poisson qui décroche tout de suite; Décidément ce n'est pas le bon quart d'heure.

Très vite la fin de manche approche, et les résultats qui nous places 2 éme ce dimanche.

Romain Marchegay

Commenter cet article